AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 feuille de personnage de Midori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Midori
Chef d'Asward
Chef d'Asward
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1493
Age : 36
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
PV:
169/230  (169/230)
PM:
115/220  (115/220)
EXP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: feuille de personnage de Midori   Mer 19 Déc - 12:58

Voici un exemple de feuille remplie. Les photos sont uniquement là pour illustrer et ne sont pas obligatoires.


ASWARD


Prénom: Midori
Date de naissance: 6 Avril (Bélier)
Age: 17 ans (38 ans)
Taille: 1m 60
Poids: 45 kg


Description:

Midori a de très longs cheveux roux et des yeux vert pomme, sa silhouette de rêve n'a rien à envier à celle de Mai, elle parait grande mais en fait c'est juste qu'on à l'impression d'avoir à faire à un géant quand on la met à coté de fillettes comme Arika ou Mashiro. Elle porte le plus souvent sa tenue de voyage composée d'un pantalon noir attaché à deux ceintures, de chaussures allant parfaitement avec le pantalon, d'une drôle de veste ressemblant à la partie haute d'un kimono (celui ci étant très largement ouvert et laissant apparaître un soutien gorge noir), de deux gants noirs (le gant de gauche étant percé de manière hexagonale pour que l'on puisse voir sa REM) et d'une longue écharpe rouge. Lorsqu'elle veut passer inaperçue, elle agrémente le tout d'une cape dotée d'une capuche et d'un masque de fer ne laissant voir que partiellement son visage

Midori était à la base une jeune fille passionnée, très extravertie et du genre meneuse mais sa vie fut chamboulée du jour au lendemain par des évènements tragiques, ce qui fait qu'au final certains traits de son caractère s'en sont retrouvés modifiés. Elle a toujours autant la volonté de diriger mais elle est devenue beaucoup moins dynamique qu'avant. Au contraire elle peut se montrer sévère voire même impitoyable. L'une des devises chère à Asward est "œil pour œil, dent pour dent" et Midori n'est pas la dernière pour appliquer ce proverbe à la lettre. Elle n'a aucune pitié envers ses ennemis, ceux qui ont eu le malheur de la provoquer ne sont plus de ce monde pour s'en vanter. Midori veut à tout prix mettre la main sur la technologie que possède Garderobe (ou toute autre technologie similaire) afin de sauver son peuple de la maladie mortelle qui le ravage à petits feux. Midori était très amie avec Youko Helene (l'infirmière travaillant à Garderobe) mais elle ont fini par prendre deux chemins très différents dans la vie et n'ont plus vraiment de nouvelles l'une de l'autre


Arme


Description: deux Wakizashis --> Les armes dont se sert Midori sont deux épées légèrement recourbées faisant penser à des katanas. Midori s'en sert le plus souvent pour parer les coups adverses ou frapper ses ennemis. Dès que les choses se gâtent mais qu'elle ne veut pas faire appel à Gakutenou, elle peut par exemple utiliser son coup croisé. Pour pouvoir l'utiliser Midori doit mettre les lames de ses Wakizashi de facon à ce qu'elles forment un X, concentrer un peu d'énergie provenant de sa REM (Reinforcing Enigmatic Matrix) pour créer une aura rouge ayant la forme des lames et relâcher le tout droit sur sa cible. La lame tornade consiste à transformer les lames des épées en de petites mais longues tornades flexibles pouvant être utilisées comme des fouets. En plus de blesser l'ennemi celui ci risque de reculer de plusieurs mètres à chaque fois qu'il est touché par l'une des lames tornade (m'enfin c'est surtout si l'adversaire est affaibli ou qu'il n'est qu'un misérable humain).



Pouvoir: Parade, Coup croisé, Lames tornades

Elément: Vent


Guardian

Nom: Gakutenou

Description:

Gakutenou fait penser à une moto ou à tout autre véhicule s'en rapprochant rien qu'à sa posture et aux roues arrières dont il est doté, d'ailleurs à chaque fois que Midori veut le contrôler elle grimpe dessus. Son... heu... derrière a la forme d'un pot d'échappement scindé en deux. Ses pattes avant ont des griffes repliées sur elles mêmes mais il ne s'en sert jamais pour attaquer car il doit toujours garder ses pattes en position basse pour pouvoir se déplacer, elles sont également entourée d'une bande de fer lisse qui offrent une meilleur adhérence au sol lors de ses déplacements. Son corps est allongé vers l'avant pour offrir le plus de place possible à Midori mais aussi afin d'infliger le maximum de dégats lors d'un empalement (son corps ayant la forme d'une lance bien affutée). Sa tête comporte une corne très aiguisée mais le plus impressionnant chez Gakutenou c'est sa très longue crête se terminant par une longue lame

A l'instar des autres Guardians et de ces bon à rien de SLAVES, Gakutenou obéit fidèlement aux ordres télépathiques ou vocaux que lui transmet Midori. Sa tactique favorite lorsqu'il se bat consiste à foncer droit sur son adversaire, sa posture constamment voutée donne l'impression qu'il veut s'en prendre aux jambes de ses adversaires d'où le nom tacle, la corne affutée de la créature est d'ailleurs un atout majeur lors de l'utilisation de cette technique dévastatrice. Il communique en poussant des cris métalliques et strident que seul Midori peut comprendre

Pouvoir: tacle, tornade, vol

Element: vent


A VOUS DE JOUER


1) Histoire de votre personnage

Midori a eu une enfance heureuse (dommage qu'on ne puisse pas en dire autant du reste de sa vie) elle a vécu paisiblement dans la vallée noire pendant ses jeunes années, elle était toujours joyeuse, pleine de vie et très ouverte aux autres ce qui lui permit de se faire rapidement des amis de son âge. Sa meilleure copine n'était autre que Yohko, elles jouaient très souvent ensemble à tel point qu'il était rare de ne pas les voir l'une sans l'autre, le reste de la bande à Midori était uniquement composé de garçons. Il y avait tout d'abord le grand et beau Reito, ce n'était encore qu'un gosse à l'époque mais on pouvait déjà constater qu'il ferait des ravages auprès de la gente féminine lorsqu'il aurait atteint la période de l'âge ingrat. Puis Dyne qui était le seul adulte de la bande, il avait la force d'une montagne, mais malgré ses biceps le colosse avait un cœur d'or et n'aurait pas fait de mal à une mouche. Vint ensuite Gal qui, contrairement à Dyne, était petit et chétif mais qui compensait ses défauts physiques par une intelligence aiguisée. C'était en quelque sorte le cerveau de la bande, déjà à l'époque il avait de bonnes prédispositions pour les langues étrangères et ne se gênait pas pour sortir quelques mots d'anglais par moments. Enfin pour clore la bande il y avait Lumen qui était, d'une certaine façon, le rebelle du groupe, il aurait pu très mal tourner si Midori et les autres n'avaient pas été là pour le recadrer. Cette joyeuse bande passait le plus clair de son temps à s'amuser et à faire les quatre cent coups. Généralement les adultes leur pardonnaient bien volontiers leur petits écarts de conduite qui étaient dus, selon eux, à leur jeunesse accablante car de tout les enfants d'Asward ces six là étaient sans conteste les plus turbulents, ce qui contribuait à rendre bien plus vivant ce village calme et paisible

Midori à perdu ses parents alors qu'elle n'était encore qu'un bébé, elle n'a aucun souvenir d'eux ni même des circonstances qui ont entrainé leur mort. Elle était donc orpheline mais pas abandonnée pour autant car le professeur Sasaki l'avait pris sous son aile et la considérait même comme sa propre fille. Le professeur était un homme d'âge mur aux cheveux grisonnants, il était féru d'histoire qu'il enseignait avec passion aux jeunes gens. C'était en plus le chef d'Asward, il était respecté de tous et pas âme qui vive dans la vallée noire n'aurait osé agir contre sa volonté, il pouvait aussi se montrer ferme quand les circonstances l'éxigaient mais faisait de son mieux pour se montrer aussi bon et juste que possible. Midori, bien qu'étant dotée d'une forte personnalité était toujours très sage et très docile lorsque le professeur était dans les parages, elle l'idolâtrait et n'aurait jamais envisagé une seule seconde dire ou faire quelque chose qui porterait préjudice à ce bon vieux professeur. Midori ressentait toujours ce sentiment fort et inexplicable quand elle était à ses cotés, en grandissant elle se rendit compte qu'elle était en fait amoureuse de lui, elle aurait tellement aimé lui dire à quel point il comptait pour elle, mais lorsqu'elle trouva enfin le courage d'avouer ses sentiments à son être cher, le destin s'en mêla et ne lui en laissa jamais l'occasion

Bien des années s'étaient écoulées, Midori et sa bande étaient des adultes à présent, leur préoccupations étaient donc bien plus sérieuses mais l'esprit de groupe était toujours aussi présent, cependant il manquait quelqu'un à l'appel. Youko avait, depuis quelques années déjà, trouvée sa voie... ou presque, elle savait tout du moins qu'elle voulait travailler dans la médecine ou dans la science, l'idéal se disait-elle serait de trouver un boulot mélangeant les deux domaines. Seulement voila, Asward était un village plutôt petit ou il y manquait presque de tout pour en faire une ville prospère et l'un comme l'autre des domaines professionnel qu'elle avait choisie demandaient beaucoup de travail, d'années d'études et de connaissances très précises que même le professeur Sasaki n'aurait pu lui apprendre, si elle voulait aller au bout de son rêve il lui fallait donc étudier à l'étranger. La séparation fut un véritable déchirement pour les deux filles qui se connaissaient depuis si longtemps, elles avaient pleuré à chaudes larmes pendant de nombreuses minutes avant de finalement consentir à se dire au revoir, tout les habitants de la vallée noire furent affectés par le départ de Youko mais, au fil du temps, ils s'en remirent petit à petit. Youko n'était cependant pas revenue une seule fois depuis son départ et n'avait même pas donné de ses nouvelles, les avait-elle oubliés ? C'était assez préoccupant en tout cas

Youko, elle au moins, avait de la chance car elle n'allait pas être victime des terribles évènements qui allaient bientôt s'abattre sur le bon peuple d'Asward. C'était une journée des plus ordinaires chacun vaquait à ses occupations et absolument rien ne laissait présager le pire, lorsque tout à coup un horrible son d'orgue puissant retentit, on pouvait également voir au loin un énorme rayon s'élever jusqu'au ciel. Les habitants d'Asward furent d'abord très surpris mais aucun d'eux n'ignorait ce qui avait produit ce phénomène. N'importe qui sur cette terre avait entendu parler au moins une fois de l'Harmonium cette arme terriblement puissante conçue ici même pendant la guerre des douze royaumes, elle avait disparue depuis lors mais voila qu'elle semblait de nouveau prête à faire parler d'elle. En quelques secondes le pouvoir destructeur de l'Harmonium s'abattit sur la vallée noire, les maisons se faisait décimer comme de vulgaires fétus de pailles, beaucoup de gens périrent ce jour là, les survivants contractèrent une mystérieuse maladie, les premiers symptomes visibles étant des difficultés à marcher correctement, ça aurait été le moment idéal pour que Youko réapparaisse, tel une héroïne des temps modernes, et sauve tout le monde avec ses connaissances fraîchement acquises mais même dans un moment aussi critique Yohko ne daignait toujours pas montrer le bout de son nez. Mais le pire c'est que toute la végétation qui était, jusque là, si luxuriante s'était brusquement fanée et avait pris cette vilaine teinte grise. Le moral du peuple d'Asward était en chute libre, personne ne comprenait pourquoi ils avaient mérités ça. Ils évitaient certes d'avoir des contacts avec d'autres pays mais était-ce une raison suffisante pour les traiter de la sorte? Tout le monde était désœuvré, les gens n'avaient plus de foyer, comment allaient-ils faire pour survivre à présent ? Un élan de panique s'empara des survivants mais leur chef y mit un terme rapidement en leur promettant de donner sa vie pour leur permettre de survivre et de relever la tête.

Dans un certain sens c'est ce qu'il fit car il s'implanta une GEM dans la main... heu non ca ressemblait à une GEM mais ca n'était pas tout à fait ça. Midori savait ce que c'était car le professeur lui avait dit qu'un jour, il eut la chance de trouver (voler serait plus proche de la réalité en fait) une GEM Corail lors d'un de ses rares voyages entrepris à l'étranger. Il ignorait à qui pouvait bien être destinée la GEM mais il s'en fichait, si les OTOMES étaient assez stupides pour laisser trainer quelque chose d'aussi important alors tant pis pour elles. Il prit la GEM avec lui et, de retour à la vallée noire, il s'était enfermé dans son labo et avait entreprit bon nombre d'expériences sur la GEM, il avait finalement réussi à créer une pale copie de la GEM qu'il appela REM. Il l'avait laissé dans un coin pendant tout ce temps car il n'en avait pas spécialement besoin mais il venait de la ressortir à présent. Cette REM lui permettait de survivre car elle annulait les effets de la maladie qui rongeait son corps mais ne l'éradiquait pas pour autant. Le professeur ne s'était pas arrêté en si bon chemin, il avait par la suite trié sur le volet les meilleurs combattants d'Asward et, avec le peu de technologie qu'il avait à sa disposition, les transforma en cyborg. Le résultat était concluant, ainsi Lumen, Gal, Dyne et Reito était devenus des androïdes. Reito changea de nom, dorénavant il voulait qu'on l'appelle Rad, personne ne s'opposa à sa volonté. Le chef demanda l'attention de tous les habitants d'Asward, il voulait leur dire qu'a partir de maintenant, lui et les combattants qu'il avait choisi parcoureraient le monde pour deux raisons, trouver un remède contre cette mystérieuse maladie et débusquer ceux qui les ont attaqués afin de se venger. Midori aurait, elle aussi, voulu combattre à leur cotés, elle en fit la demande auprès du chef mais celui ci refusa catégoriquement, elle n'était cependant pas résolue à se laisser tenir à l'écart. Personne, cependant, ne quitta la vallée noire pour le moment car plusieurs individus vinrent à leur rencontre. L'un deux avait l'air d'être leur chef, il portait un costume bleu ainsi que des lunettes, il avait des cheveux blonds et des petits yeux vicieux faisant penser à ceux des fouines. Le professeur Sasaki réagit aussitôt, il avait sorti deux épées de ses fourreaux et se tenait prêt à combattre. Néanmoins, avant d'attaquer il s'adressa à eux:

"Je ne sais pas qui vous êtes mais vous feriez mieux de déguerpir ! Les étrangers ne sont pas les bienvenus ici !"

"Du calme mon ami je ne suis pas là pour vous faire du tort bien au contraire. Vous et moi avons un ennemi commun alors pourquoi ne pas unir nos forces pour l'éradiquer une bonne fois pour toutes"

"Hein ? Que voulez vous dire par là ? Expliquez vous bon sang !"

"Voudriez vous savoir qui s'est servi de l'Harmonium pour rayer votre si jolie Vallée noire de la carte ? Et bien ce n'est autre que le prétendu bon et juste royaume de Wind Bloom !"



Dernière édition par Midori le Lun 14 Avr - 21:17, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midori
Chef d'Asward
Chef d'Asward
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1493
Age : 36
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
PV:
169/230  (169/230)
PM:
115/220  (115/220)
EXP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: feuille de personnage de Midori (suite)   Ven 21 Déc - 12:44

Tout le monde, du coté d'Asward, fut extrêmement choqué d'apprendre la nouvelle. En effet, le royaume de Wind Bloom était, à l'époque, gouverné par un roi et une reine au cœur si pur qu'ils ne leur serait jamais venu à l'esprit de commettre une telle ignominie. Alors pourquoi s'en être pris à eux? Le chef blond laissa aux habitants de la vallée noire quelques secondes pour assimiler l'information puis il reprit:

"Ho, mais j'en oublie les bonnes manières. Je ne me suis pas présenté, je m'appelle John Smith et je travaille pour une organisation appelée Schwartz. J'aurais besoin de vos services pour m'emparer d'un objet caché dans le château de Wind Bloom"

"Ha oui et pourquoi nous aiderions vous d'abord ? J'ai entendu parler de votre organisation. Vous n'hésitez pas à massacrer de pauvres innocents pour arriver à vos fins"

"Ouh, vos propos me blessent de la même façon qu'un poignard en plein cœur. Disons simplement que certaines personnes n'apprécient pas beaucoup nos convictions et qu'on est parfois obligé de les... convaincre de notre bienveillance. Mais revenons-en plutôt à notre affaire, pourquoi ne nous prêteriez vous pas main forte ? Ne voulez vous pas vous venger des gens qui vous ont infligés toutes ces souffrances ?"

"Vous marquez un point là, je dois l'admettre. Seulement, si je décide de vous aider vous devez me promettre de ne pas nous mêler à vos affaires. Nous ne nous déplacerons que pour massacrer le plus de monde possible c'est bien compris ?"

"Oui bien sur vous avez ma parole. De toute façon je ne vous aurais simplement demandé de faire diversion pour me permettre de mener à bien mes propres intérêts pendant ce temps. Alors j'en conclue que nous sommes en affaire ?"

"Hmm... oui c'est le cas, dites nous simplement quand vous serez prêt à agir"

"Chef attendez s'il vous plait ! Je vous le redemande laissez moi venir avec vous"

"C'est hors de question Midori ! Je t'ai déjà dit non et je ne changerais pas d'avis ! Tu resteras ici et tu t'occuperas des malades un point c'est tout !"

"Non, je veux pas ! Je refuse d'être laissée à la traine pendant que mes amis risquent leur vie"

C'était la première fois de sa vie que Midori osait s'opposer au professeur. Elle le défia du regard, elle avait peur de la réaction qu'il pourrait avoir mais n'en laissa rien paraitre. Celui-ci finit par céder et lui dit:

"Très bien, tu nous accompagneras puisque tu y tient tellement mais j'aime autant te prévenir: si tu deviens un poids mort pour l'équipe je n'hésiterais pas une seconde à te tuer de mes mains c'est compris ?"

Midori acquiesça et se dépêcha de se préparer pour le raid sanglant qui l'attendait. Toutefois, elle se sentit soudain faible en chemin, ses jambes l'abandonnèrent et elle tomba la tête la première dans l'herbe, de plus elle avait du mal à respirer. La maladie qui était en elle commençait à se manifester, elle le savait. Elle fit de son mieux pour se calmer et reprendre le contrôle de son propre corps. Au bout de quelques minutes, sa respiration se fit moins saccadée et elle put se lever et marcher de nouveau normalement. Par bonheur, personne ne l'avait vu dans cet état de faiblesse et c'était tant mieux parce que si le chef l'avait su, il aurait très bien pu changer d'avis. C'était donc à ça qu'il faisait allusion lorsqu'il l'avait traité de poids mort. Il était vrai que cette affliction ne lui faciliterait pas la tâche pour effectuer la mission qui l'attendait mais elle ne pouvait se résoudre à abandonner. De toute façon, il était déjà trop tard pour revenir en arrière. C’est alors qu’une voix familière brisa le silence nocturne. La jeune Asward savait déjà de qui il s’agissait, elle eut la confirmation en se retournant qu’il s’agissait bel et bien de Youko. Avant cet incident Harmoniesque, la rouquine aurait volontiers sauté dans les bras de son amie d’enfance mais un fort sentiment de défiance s’était emparé d’elle. Après tout, sa prétendue copine habitait Wind Bloom à présent, peut être était elle influencée par ces lâches qui assassinent à distance, peut être même était elle devenue une espionne à leur service. Un dialogue de sourd s’instaura entre les deux femmes:

Midori ça va ? J’étais en chemin pour revoir tout le monde et j’ai soudain vu ce phénomène étrange se diriger droit sur vous l’autre jour, je suis aussi vite que j’ai pu. Est ce qu’il y a des blessés ? Au besoin j’ai quelques médicaments et…

Tu as un sacré culot de revenir ici après ce que tu nous as fait subir. Pourquoi ne retourne donc tu pas chez toi sale fouineuse de Wind Bloom ?

Mais de quoi tu parles ? C’est ici chez moi et non pas à Wind Bloom

Ne me prends pas pour une demeurée !! Le souverain de Wind Bloom vient de se servir de l’Harmonium contre nous ! Notre village est quasiment rayé de la carte ! Les rares qui ont survécu sont victime d’une maladie incurable !

Quoi !? Mais c’est horrible !! Je dois absolument ramener tout le monde à Wind Bloom, là bas je pourrais les soigner

Ho que non ! Tu n’iras nulle part avec les miens ! Je ne te laisserais pas les prendre pour que tu puisse les utiliser comme cobayes dans je ne sais quelle expérience

Ressaisis toi bon sang ! Ou est la Midori que j’ai connue ? Ca ne te ressemble pas du tout de jouer les paranos de service

Cette Midori là est morte avec le fléau causé par L’harmonium. Je compte bien me rendre à Wind Bloom avec tout le monde pour me venger de ce peuple arrogant et lâche

Arrête tu est folle !! La vengeance ne résoudra pas ton problème. Non tu dois…

La tension entre les deux jeunes filles avait atteint un tel paroxysme que Midori avait giflé Youko. L’infirmière en herbe massa la joue douloureuse qui avait rougi sous l’effet de la baffe et rebroussa chemin après avoir dit:

Je vois qu’il est inutile de te parler car tu n’écoutes que ce qui t’arrange. Fais ce que tu veux ça m'est égal

La petite protégée du professeur était aveuglée par sa colère et sa rancune envers Wind Bloom, de ce fait son jugement en avait été profondément altéré et elle n’avait pas hésité une seule seconde à rabrouer et malmener celle qui était pourtant sa meilleure amie. Midori avait commis l’irréparable cette nuit là en accusant Youko de tout les maux dont son peuple était victime (elle regrettera son geste par la suite mais n’aura l’occasion de se faire pardonner que bien après)

Plus tard, lorsqu'Asward et Schwartz étaient enfin prêts à agir de concert, on organisa le grand départ. Il restait cependant un problème: Wind Bloom c'était pas vraiment la porte à coté par rapport à la vallée noire. Y aller à pied aurait pris des jours voire même des semaines. Heureusement, le professeur Sasaki avait pensé à tout. Il ne s'était pas contenté de transformer Rad et cie en cyborg, il les avait également dotés de certains pouvoirs. Chacun d'entre eux pouvait désormais faire appel à une créature étrange du nom de Guardian. Chacune de ces créature cybernétique avait des pouvoirs différents mais tous savaient voler, ce qui leur faciliteraient grandement la tâche pour se déplacer. Les membres de Schwartz utiliseraient quand à eux leur SLAVES pour se déplacer. Tout ceux qui accompagnaient John Smith avaient des Slaves araignées (ils ne volaient pas mais se déplaçaient plus vite que n'importe quel autre SLAVE). Celui-ci ajouta que d'autres de ses sbires l'attendaient à proximité de Wind Bloom et les rejoindraient en route. Midori et le professeur Sasaki n'avaient pas de Guardian, Midori monta donc sur celui de Rad et Sasaki sur celui de Lumen. La petite armée mit enfin les voiles, les Guardians volaient avec grâce sous le ciel étoilé de cette nuit paisible quant aux SLAVES ils se mouvaient sur le sol avec une élégance et une discrétion insoupçonnée.

Tout ce petit monde avait effectué en à peine plus d'une heure le trajet qui leur aurait pris tellement plus de temps autrement. Comme John Smith le leur avait dit, d'autres SLAVES avaient rejoint les rangs. Certains étaient parfaitement identiques et d'autres étaient bien différents des SLAVES araignées. Ceux-là étaient tout vert et faisaient penser à des crapauds difformes. Avant d'entrer dans le vif du sujet, John Smith évoqua sa stratégie. Pour entrer au château, il leur faudrait un minimum s'aventurer en ville ce qui allait forcément attirer l'attention mais ce n'était pas forcément un problème. Les nombreux Slaves araignées que John Smith avait amené avec lui pourraient attirer l'attention des villageois et tenir en respect les éventuels ennemis suffisamment longtemps pour permettre aux Guardians et aux Slaves Crapaud de s'infiltrer au château. Personne ne remit en question ce plan et tous se préparèrent à faire couler le sang.

Tout se passa sans le moindre accroc, les habitants de Wind Bloom fuyaient à la vue de tout ces monstres et aucun n'était assez fou pour leur tenir tête. Midori craignait à chaque instant qu'une horde d'OTOMES ne débarque et fasse tout foirer, heureusement ce n'était pas le cas, il y avait fort à parier que John Smith avait du prendre des dispositions pour tenir les OTOMES à distance. Les Guardians et les SLAVES avaient enfin atteint le château. Pour y entrer, il fallait franchir les murailles mais ce n'était un problème pour personne: les Guardians volèrent par dessus et les Slaves crapauds bondirent pour se retrouver de l'autre coté. Les premières victimes furent pour les SLAVES qui avaient atterris sur de pauvres gardes du château suite à leur bond. Les Guardians passèrent eux aussi à l'action sur ordre de leur maîtres respectifs. L'alerte venait d'être donnée dans le château mais personne n'en fut alarmé pour autant. Au contraire, Midori était impatiente de mettre pied à terre afin de faire gouter sa vengeance au plus de monde possible. La plupart des SLAVES s'étaient déjà éparpillés aux quatre coins du château. Les gens d'Asward, pour leur part, descendirent de leur Guardians et les renvoyèrent dans leur dimension. Il était convenu qu'ils ne feraient de nouveau appel à eux qu'en cas d'extrême nécessité.

Ils se séparèrent en deux groupes, Midori et le chef d'Asward partirent d'un côté et les cyborgs de l'autre. Les quelques Slaves crapauds qui n'étaient pas parti en reconnaissance accompagnèrent l'un ou l'autre des groupes. Ca semblait partir d'une bonne intention mais qui sait? Peut être était-ils seulement là pour les surveiller? Midori et son groupe ne tardèrent pas à tomber sur un grand nombre de soldats décidés à ne pas les laisser passer. Un combat à mort commença entre les deux camps. Il tourna bien vite à l'avantage de Midori et de ses compagnons. Les SLAVES massacraient les humains sans pitié. Le professeur Sasaki tranchait des têtes ou d'autres membres à ses ennemis grâce à ses deux Wakizashis, quant à Midori, elle se battait à mains nues mais n'était pas en reste. Elle distribuait des uppercut et des mawashigeri à ceux qui avait eu le malheur de la sous estimer par ce qu'elle était une fille. Elle n'avait aucune pitié pour ses opposants et elle brisait la nuque de tout ceux qu'elle voulait éliminer. En résumé, Midori et ses alliés faisaient des ravages dans les rangs ennemis à tel point qu'il n'y eut plus aucun adversaire vivant au bout de quelques minutes. Ils s'enfoncèrent toujours plus loin dans les méandres du château à la recherche de toujours plus de scélérats à renvoyer six pieds sous terre

Ils étaient toujours dehors, les dégats infligés aux château et à ses habitants étaient à présent si importants que des incendies s'étaient déclarés un peu partout. Des gens tentaient de sortir en dépit du danger pour essayer d'éteindre les incendies mais si ils avaient le malheur de croiser le groupe de Midori, ils se faisaient trucider sans pitié. Le petit groupe fit ainsi de nombreuses allées et venues sanglantes jusqu'au moment ou Midori se sentit aussi mal que tout à l'heure. Ses jambes ne voulaient plus la soutenir, sa respiration se fit plus rauque, de plus son coeur lui faisait très mal, bon sang ce n'était vraiment pas le moment de subir le contrecoup de la maladie! Le chef d'Asward alla vers elle afin de l'aider à se relever quand soudain le petit groupe se retrouva pris dans une tempête de plomb plus dévastatrice que jamais. Ce qui s'était passé en fait c'était que les rares survivants de Wind Bloom avait profité de ce moment d'inattention pour leur tendre une embuscade. Ils étaient en hauteur sur les murailles du château et leur tiraient dessus avec des armes à gros calibres comme que des fusils à pompes ou des mitrailleuses. L'attaque surprise avait tellement bien fonctionné que leurs ennemis étaient même parvenus à abattre un ou deux SLAVES.

Heureusement, Midori et le professeur étaient sains et sauf. Celui-ci avait réagi bien avant tout le monde grâce aux réflèxes surhumains que lui conférait sa REM. Il avait attiré toutes les balles qui devaient normalement se diriger sur lui ou Midori vers sa main droite et les avait bloqués avec cette dernière (toujours grâce au pouvoir de sa REM). Au final, les balles s'étaient regroupées en une grosse boule de plomb qu'il avait lancé sur l'un des impudents qui avait osé les attaquer par surprise. L'intéressé la recut en pleine tête et s'évanouit. Cependant, il avait trop tiré sur la corde car la REM se brisa tout de suite après. Il était à présent aussi vulnérable que n'importe quel être autre humain sur cette terre. Entre temps, les SLAVES qui étaient encore vivants avaient bondit en direction de leurs adversaires et s'étaient empressés de les éliminer. Le petit groupe reprit sa route mais tout à coup il se passa encore quelque chose: un soldat avait brusquement surgi droit devant eux.

L’homme tira un coup de feu dans leur direction, il se fit cueillir au passage par les SLAVES mais cela n'empêcha pas pour autant à la balle de poursuivre sa trajectoire. Elle était normalement destinée à Midori mais le professeur la poussa sur le coté et subit le coup de feu à sa place. Il s'écroula lentement sur le sol, la vie quittait petit à petit son corps usé par le temps. Midori s'empressa de le mettre en position allongée et de lui dire des choses réconfortantes. Sa voix fut secouée par de violents sanglots et des larmes commençaient à couler sur son visage. Le professeur lui dit seulement que c'était à elle de diriger le peuple d'Asward après lui, et puis... plus rien. Sa voix se perdit dans un mélange incompréhensible de gémissements et son âme commença finalement son voyage vers l'au delà. Midori laissait à présent libre cours à son chagrin. Le monde aurait pu prendre fin ici et maintenant que cela ne l'aurait même pas dérangé. Elle continuait de pleurer son être cher en se fichant bien de se qui se passait tout autour d'elle.


Dernière édition par Midori le Lun 14 Avr - 20:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midori
Chef d'Asward
Chef d'Asward
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1493
Age : 36
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
PV:
169/230  (169/230)
PM:
115/220  (115/220)
EXP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: feuille de personnage de Midori (suite bis)   Sam 22 Déc - 10:39

Dyne et Gal firent leur apparition. Gal dit à Midori que la mission était plus qu'accomplie et qu'ils pouvaient s'en aller mais c'était à peine si elle l'écoutait. Gal insista pour qu'elle les suive mais elle refusa. N'ayant pas d'autre solutions, Gal la fit quitter les lieux par la force. Il demanda à Dyne de faire quelque chose et celui ci obéit sans hésiter. Il prit Midori dans une main, le cadavre du professeur dans l'autre, les mit contre ses épaules et ensembles ils quittèrent les lieux. Midori pleura, cria même et lui ordonna de la poser à terre. Dyne répondit qu'il était désolé mais qu'elle ne lui avait pas laissé le choix, aussi refusa-t-il d'accéder à sa requête.

Bien plus tard, lorsque tout les gens d'Asward étaient enfin réunis loin du chaos ambulant qu'était devenu Wind Bloom et son château, ils discutèrent brièvement des évènements qui leur étaient arrivés à chacun. Midori s'était un peu calmée depuis et consentit à écouter ce que ses compagnons avaient à dire. Les cyborgs avaient du se séparer à nouveau en deux groupes, Dyne et Gal étaient chargés d'ouvrir une brèche à travers les lignes ennemies pour permettre à Rad et Lumen de pénétrer à l'intérieur du château. Ceux-ci s'étaient brillamment débarrassés de tout leur opposants et avaient même pu tuer le roi, la reine et un peu plus tard l'OTOME qui les servait. Rad rajouta que c'était on ne peut plus facile de se débarrasser d'elle car elle avait perdu tout ses pouvoirs d'OTOME. Il avait tout de même récupéré son cadavre car, selon lui, elle s'était battue avec courage et honneur avant de succomber et pour Asward le combat était sacré à tel point que les grands guerriers avaient un enterrement digne de ce nom, et ce, même si la personne en question était un ennemi.

Après tout ça, les vétérans de la vallée noire retournèrent chez eux. Ils rapportèrent aux habitants d'Asward tout ce qui s'étaient passé. Les gens furent horrifiés en apprenant la mort de leur chef bien aimé. Un élan de panique les saisit, le peuple de la vallée noire avait déjà eu cette réaction lorsque l'Harmonium avait fait des siennes mais cette fois ci leur chef n'était plus là pour les réconforter. Certains voulaient partir et d'autres rester, d'autres encore voulaient se suicider pour mettre fin à leur vie de misère et de souffrances et certains habitants d'Asward, aveuglés par leur colère, voulaient aller à Wind Bloom eux même pour d'éliminer le plus de gens possible afin de venger la mort de leur maître. La situation s'emballa, il y eut même des disputes entre certaines personnes. Midori prit l'un des Wakizashi, ayant autrefois appartenu à son bien aimé, et le lança de toute ses forces en direction d'une poutre qui soutenait une maison à présent détruite par la force de l'Harmonium. L'arme se ficha dans le bois avec un bruit sonore, Midori avait atteint son objectif car tout les regards étaient braqués sur elle. Midori en profita pour prendre la parole:


"Peuple d'Asward ! Je sais que vous avez beaucoup souffert car je partage cette souffrance avec vous. Mais ce n'est pas une raison pour se laisser aller à la démence, au contraire nous devons plus que jamais rester soudés. Je comprends tout à fait votre désir de vengance mais rappellez vous que c'est ce même sentiment qui a mené notre chef à sa perte. Confiez moi tous vos vies à partir de maintenant et je promets de tout mettre en oeuvre pour vous guérir et vous permettre de vivre décement. Je ne dis pas que ce sera facile et tout le monde devra y mettre du sien pour surmonter les épreuves qui nous attendront, mais si tout le monde fait des efforts alors peut être qu'un jour, le peuple d'Asward sera de nouveau fier et intègre"

Ce discours fut très largement approuvé par les derniers survivants d'Asward il ne permit pas pour autant à Midori de se faire obéir tout de suite de son peuple au doigt et à l'oeil mais dissuada tout de même les gens de la vallée noire de s'éparpiller dans la nature. Pendant qu'elle parlait Midori fut saisie d'une violente envie de pleurer (lorsqu'elle avait évoqué son bien aimé professeur), cependant il lui fallait contenir ses larmes car elle devait être forte si elle voulait devenir le chef d'Asward

Avant de prendre officiellement ses fonctions de chef d'Asward, Midori voulait aller se receuillir sur la tombe du professeur Sasaki. Elle apprit une fois là bas que John Smith était passé par là et qu'il avait dérobé le cadavre de l'OTOME que Rad avait vaincu. Pourquoi avait t'il fait ca ? Midori l'ignorait mais ca ne présagait rien de bon. Maintenant qu'elle y pensait, cette sale fouine de John Smith n'avait pas l'air de s'être impliqué des masses dans la bataille. Il avait certes appellé des SLAVES pour les aider mais elle sut de la bouche de ses compagnons que la grande majorité de ces créatures (celles qui ne les accompagnaient pas) s'étaient enfuis dès que les choses devenaient trop dangereuses. Midori comprit alors qu'il avait manipulé les gens d'Asward pour s'en servir comme bouclier humain afin d'accomplir sa sombre et mystérieuse besogne. Il s'était joué de leur sentiments pour arriver à ses fins et ça, Midori n'était pas prête de lui pardonner. Elle se jura de lui faire payer au centuple si il avait le malheur de croiser à nouveau sa route.

Si elle voulait diriger son peuple il lui fallait faire face à un problème de taille. Midori devrait combattre la maladie qui s'était emparé de son corps. Le labo ne renfermait plus les moyens nécéssaires pour la transformer en cyborg ce qui fait qu'à la place, elle prit les dispositions nécessaires pour s'implanter une REM dans la main gauche. Midori allait partir du labo quand tout à coup un objet attira son attention, c'était un petit objet rond et doré faisant penser à une bille. Midori sut tout de suite de quoi il s'agissait , elle avait vu ses amis lancer des objets similaires en l'air pour faire appel à leur Guardian. C'était donc une de ces puissantes créatures. En prenant l'objet dans sa main Midori ressentait la présence apaisante de la bête. Elle savait que ses compagnons d'infortune avaient donné un nom à chacun de leur Guardian histoire de faire la distinction avec ces moins que rien de SLAVES de Schwartz. Après quelques minutes de reflexions elle lui trouva un nom approprié, dorénavant son Guardian s'appellerait Gakutenou


2) test rp

Quatorze années s'étaient écoulées depuis les évènements marquants de Wind Bloom. Midori n'avait cependant pas pris une ride depuis car, en plus de contenir la maladie, la REM dont elle était équipée l'empêchait de subir les ravages du temps. Midori était devenue un chef de la trempe du professeur Sasaki, tout le monde la respectait et lui obéissait au doigt et à l'oeil. Elle avait acquis la confiance de son peuple au fil du temps en leur prouvant sa valeur à maintes reprises, Midori consacrait le reste de son existence prolongée au bien être de son peuple. Les habitants d'Asward, n'ayant plus de domicile fixe, avaient pris depuis longtemps l'habitude de se déplacer en permanence et de ne jamais rester trop longtemps au même endroit, ceci étant du au fait que les autres peuple les craignaient à cause de la maladie et considèraient même le peuple d'Asward comme étant maudit. Elle avait fait quelques petites incursions discrètes au royaume de Wind Bloom récemment car elle avait entendu dire que Schwartz se montrait plus actif que jamais. Elle aurait tellement voulu mettre la main sur cet immonde John Smith et le supprimer elle même mais ce sinistre individu ne s'était pas manifesté et elle revenait à chaque fois un peu plus déçue

La chance semblait toutefois lui sourire car Gal était parvenu à obtenir des infos intéressantes. Il avait entendu dire qu'un ancien labo en ruines dans le territoire d'Airries renfermait un objet datant de l'ancienne technologie terrienne. En connaissant cela, Midori eut le secret espoir que l'objet en question puisse guérir les habitants d'Asward de leur maladie. Etant donné que c'était la seule piste à peu près sérieuse qu'elle avait, elle entreprit de partir au plus vite vers Airries. Il fallait dire qu'au fil du temps la maladie avait pris de bien plus graves proportions. Le peuple pouvait quand même prospérer et se reproduire normalement mais les nouvelles générations vivaient de moins en moins longtemps car elles naissaient avec un système immunitaire toujours plus défaillant. Il y avait de moins en moins de personnes âgées au sein d'Asward et c'était un véritable miracle de voir un jeune dépasser la barre des 20 ans. Pour toutes ces raisons, Midori sauta sur l'occasion, aussi infime et improbable soit-elle, de sauver son peuple

Elle avait réuni ses amis de toujours qui étaient également les meilleurs guerriers d'Asward afin de partir avec eux dans cette périlleuse mission. Le petit groupe parcourra une bonne partie de la distance qui les séparait d'Airries en volant par le biais de leur Guardians, une fois arrivés à proximité d'Airries, ils renvoyèrent leurs créatures dans leur dimensions et continuèrent à pied. L'endroit ou se trouvait Midori et sa bande était on ne peut plus naturel, il y avait quelques escarpements montagneux et un nombre incalculable d'arbres à perte de vue. Ils étaient également proches de l'océan, ils le savaient car ils entendaient au loin le bruit des vagues et avaient vue cette vaste étendue bleue qu'est la mer quand ils étaient encore en vol sur leur Guardians. Midori et les autres grimpèrent aux arbres et se déplaçaient en sautant de branches en branches, ils avaient toutefois du mal à trouver leur objectif. De plus ils constatèrent qu'ils n'étaient pas seul dans cette forêt, ils virent plus bas deux jeunes filles portant de bien lourds sac à dos.

Elles étaient vêtues à l'identique, un mini short rouge, un maillot blanc avec pour seul motif une étoile rouge entourée d'ailes blanches, des chaussettes tout à fait banales et des chaussures de randonnée. Leur physique, en revanche était très différent, celle qui était constamment devant était plutôt petite, avait des yeux d'un bleu aussi vif qu'un saphir et de longs cheveux châtain composés de deux très longues tresses et de deux mèches rebelles qui entouraient son visage ce qui lui donna, en quelque sorte, l'apparence d'une fourmi. Son corps, bien que fragile de prime abord, semblait regorger d'énergie, la silhouette de cette jeune fille était des plus intéressante et cela n'échappa pas à Lumen. La première fille était toujours très dynamique, elle encourageait souvent la seconde à continuer d'avancer. Cette dernière était beaucoup plus réservée comparée à la première. Elle semblait aussi ne pas être habituée à faire autant d'efforts physiques car elle marchait d'un pas lent et fatigué. Coté physique elle avait de beau yeux d'un vert plus foncé que ceux de Midori, des cheveux blonds coupés court, un visage aux traits gracieux reflétant à merveille son infinie gentillesse, mais le plus impressionnant chez elle, c'était sa poitrine qui était bien plus opulente que celle de l'autre fille. Alors qu'ils les regardait, les filles continuèrent leur marche et disparurent bientôt de leur champ de vision. Lumen prit la parole:

"Elles sont mignonnes ces filles! Si je n'étais pas un cyborg et qu'on n'était pas en mission, j'aurais pris mon temps pour m'amuser avec elles"

"Lumen! Comment ose-tu dire une chose pareille devant notre chef!?"

"De plus si tu n'étais pas un cyborg tu serais mort depuis longtemps, you idiot"

"Rad, Gal vous n'êtes pas sympa. Si on peut plus rigoler maintenant"

"Ca suffit vous trois! Je vous rappelle que nous avons une mission des plus importantes à accomplir. Puisque tu as fait le malin Lumen ce sera à toi de partir en reconnaissance. Trouve les ruines du labo mais essaye également de voir si il y a d'autres personnes dans le coin. Fais moi un rapport dans les plus brefs délais ou ça va barder"

Lumen s'empressa d'obéir et s'en alla à la vitesse de l'éclair. Le reste de l'équipe préféra rester là à l'attendre plutôt que de se hasarder à faire d'autres éventuelles mauvaises rencontres. Cependant, Lumen tardait à revenir. La nuit était tombée et il n'avait toujours pas donné signe de vie. Midori et les autres partirent alors à sa recherche pour s'assurer qu'il ne lui était rien arrivé de fâcheux. Fort heureusement, ils n'eurent pas à marcher très longtemps. Lumen vint enfin à leur rencontre, il s'excusa auprès de Midori d'avoir été si long mais l'expliqua par le fait que plusieurs autres individus étaient disséminés partout dans la forêt. Il ajouta que c'était toujours des filles, qu'elles étaient à chaque fois par groupe de deux et qu'en épiant leur conversations il avait appris des choses intéressantes. Les jeunes filles étaient des OTOMES Corail venant de l'Académie Garderobe. Elles étaient venues ici dans le but de passer un examen ayant des allures de test de survie. Dès la tombée de la nuit, il leur faudrait camper et préparer un repas qui serait évalué par une OTOME Perle ou Mai Star, ce qui signifiait qu'elles allaient débouler dans le coin d'un instant à l'autre et qu'il faudrait redoubler de prudence pour ne pas se faire repérer.

Comme en réponse à leurs angoisses un groupe d'OTOMES apparut dans le ciel nocturne. Elles se séparèrent et volèrent dans plusieurs directions différentes mais n'avaient heureusement pas repéré les intrus de la vallée noire malgré leur point de vue haut perché (et ce grâce aux arbres qui les cachaient). Une fois cette frayeur passée, Lumen ajouta qu'il avait trouvé l'entrée du labo en ruines. Midori parut satisfaite et ordonna de reprendre la marche. Elle voulait se déplacer aussi vite et discrètement que possible pour arriver là bas avant l'aube. Lumen guida les autres et ceux-ci arrivèrent aux ruines assez vite,. Il y avait un garde à l'entrée mais cela ne leur posa pas le moindre problème. Sur ordre de Midori, Lumen attaqua. Il avait détaché l'une des longues excroissance de sa tête et s'en servit comme d'un fouet qu'il abattit à plusieurs reprises sur l'humain. Le pauvre bougre était mort avant même d'avoir compris ce qui lui était arrivé. Midori ordonna que chacun à tour de rôle surveille l'entrée des ruines pour éviter que d'autres personnes ne viennent mettre leur nez dans leurs affaires. Elle imposa le premier tour de garde à Lumen et visita le labo en ruines avec le reste de ses compagnons.


Dernière édition par Midori le Lun 14 Avr - 20:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midori
Chef d'Asward
Chef d'Asward
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1493
Age : 36
Date d'inscription : 22/11/2007

Feuille de personnage
PV:
169/230  (169/230)
PM:
115/220  (115/220)
EXP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: feuille de personnage de Midori (fin)   Lun 24 Déc - 12:59

Cet endroit était bien plus grand qu'il n'y paraissait de prime abord, à tel point qu'il leur fallut plusieurs heures pour tout visiter de fond en comble. Le labo avait été construit à l'intérieur même d'une caverne. C'était un mélange de naturel et d'artificiel. Ainsi on y voyait des portes, des bureaux, des livres mais les murs et les plafonds étaient entièrement constitués de roches. Ils n'avaient toujours rien trouvés ressemblant à l'objet de leur désir. Ils avaient trouvés des notes sans grand intérêt pour eux et des cadavres depuis longtemps réduits à l'état de simples squelettes. Le petit groupe tomba finalement sur une très grande porte fermée et sécurisée de forme circulaire. Il devait surement y avoir quelque chose d'important derrière. Midori demanda à Gal de l'ouvrir, elle pria aussi Dyne de revenir à l'entrée et de prendre son tour de garde à la place de Lumen. Ca faisait plusieurs minutes que Gal faisait appel à tout ses talents de cyborg pour ouvrir la porte mais il n'y était toujours pas arrivé. Rad commençait à perdre patience. Gal lui répondit qu'il n'avait pas à s'en faire parce qu'il avait la situation bien en main. Lumen revint parmi eux et ce qu'il avait à dire était des plus troublant.

Deux intrus étaient venus fouiner du coté des ruines. Il y avait tout d'abord la jeune fille aux yeux bleus et aux cheveux châtains qu'ils avaient vu tout à l'heure, puis un blondinet d'une trentaine d'année qu'il n'avait encore jamais vu jusque là. Lumen expliqua que l'étudiante de Garderobe avait trop reculée pour éviter ses assauts et qu'elle était tombée en pleine mer (l'entrée du labo se trouvant à proximité d'un récif). Après cela, l'homme blond, qui manœuvrait un bateau, s'était précipité au secours de la jeune fille. Lumen l'avait cependant empêché de jouer les chevaliers servants en invoquant d'emblée Ketos (son Guardian). Puisque celui ci était un poisson, il lui était on ne peut plus facile de se débarrasser des deux humains car il nageait dans son élément de prédilection alors que ses ennemis n'auraient pu rivaliser avec sa force et sa vitesse (même avec le bateau à leur disposition). Midori fut très troublée, la mort d'une étudiante de Garderobe risquerait d'attirer l'attention des autres OTOMES présentes sur les lieux. Il ne restait plus qu'a espérer que les courants emportent son corps bien loin des lieux du drame afin de brouiller au maximum les pistes, mais il ne fallait pas trop compter sur la chance pour se tirer de ce mauvais pas. Elle ne pouvait cependant pas en vouloir à Lumen car il avait fait au mieux. En effet, la laisser repartir vivante aurait été bien pire encore car elle aurait pu alors tout raconter à ses grandes copines les OTOMES. Midori demanda à Gal de se dépêcher et augmenta le nombre de relèves pour les tour de garde.

Gal parvint enfin à ouvrir la porte. La pièce dans laquelle elle menait était très grande et de forme radiale. En son centre, il y avait un sorte de drôle d'autel, ayant la forme d'une étoile à trois branches, entouré de renfoncements circulaires ne permettant l'accès à l'autel que par devant. Le monument de pierre contenait deux tubes en son sein. L'un d'eux était brisé et avait été dépossédé de tout ce qu'il y avait de précieux mais l'autre était toujours intact. A l'intérieur se trouvait quelque chose qui ressemblait beaucoup à une sorte de puce électronique. Il était impossible de dire de quoi l'objet en question était capable mais Midori était sure d'une chose: ça devait forcément être quelque chose d'important vu qu'il était si bien caché. Elle prit le mystérieux objet avec elle, l'accrocha à l'une de ses ceintures et se dit qu'elle le ferait analyser dès que possible pour savoir de quoi il s'agissait. Mais pour l'heure, il lui fallait partir d'ici le plus vite possible. Midori et sa bande étaient sortis du labo. Ils avaient passé tellement de temps à l'intérieur qu'ils constataient qu'il faisait jour à présent. Tout le monde était soulagé d'avoir atteint leur objectif, aussi s'arrêtèrent-ils quelques instant pour discuter du mystérieux tube. Les spéculations sur l'objet en leur possession allaient bon train:


"A votre avis, qu'est ce qu'il y a dedans ? Moi je dirais un Guardian hyper balèze"

"Ha, la, la. Dyne, avec toi c'est toujours la force brute qui prime. Fais un peu travailler ton brain pour changer. Si vous voulez mon avis ce serait plutôt quelque chose appartenant à l'ancienne technologie"

"Merci, on s'en doutait Gal mais quoi exactement? Moi, je pencherais pour une arme si puissante qu'elle a détruit le labo par inadvertance"

"Arrêtez de chercher si loin. Pour ma part je crois qu'il s'agit tout simplement d'un remède pouvant guérir notre peuple de sa maladie. Et vous chef, quelle est votre opinion sur la question?"

"Pour être honnête je n'en sais rien, mais l'on ferait mieux de déguerpir d'ici en quatrième vitesse. On aura tout le temps d'en débattre une fois de retour parmi les nôtres"

Mais il était trop tard pour ça. Ils avaient baissé leur garde l'espace d'un instant et ça risquait de leur couter cher. Un coup de feu avait retenti brisant le silence de cette nature calme et luxuriante. Heureusement, personne n'avait été blessé car le tir était davantage destiné à dévoiler la présence de l'ennemi qu'a faire du mal. Il y avait deux intrus qui s'étaient jusque là cachés dans les buissons. Ces deux personnes n'étaient autre que la jeune fille et le blondinet que Lumen prétendait avoir tué. Maudite gamine! Depuis qu'elle avait croisé leur route celle-ci leur avait toujours compliqué la tâche. Midori se dit aussi qu'une fois qu'ils seraient tirés d'affaires, elle devrait avoir une sérieuse discussion avec Lumen sur la signification du mot "tuer" car apparemment son sens lui échappait. Midori ordonna aussitôt à ses sbires d'assassiner les deux intrus mais ils s'arrêtèrent net car une personne supplémentaire semblait résolue, elle aussi, à mettre son nez dans leur affaires. Midori la connaissait de réputation. C'était Haruka Armitage, l'OTOME de la présidente Yukino Chrysant, l'actuelle dirigeante du pays d'Airries. Elle prit la parole:

"Vilains membres d'Asward, je ne vous laisserai pas commettre vos méfaits sur cette belle terre d'Airries. MATERIALISE!"

Etant surélevée par rapport à eux, Haruka avait sauté pour les rejoindre et avait prononcé la fin de sa phrase pendant qu'elle tombait dans le vide. Elle avait cependant oublié un petit détail: elle n'avait pas encore effectué le pacte avec son Master. Haruka tomba alors lamentablement sur le sol et demeura inconsciente. Les cyborg reprirent la ou ils s'étaient arrêtés, Dyne et Gal passèrent à l'attaque, Dyne lança son grand marteau de toutes ses forces, Gal matérialisa un anneau similaire à celui qu'il avait sur la tête et le lança également. les deux attaques étaient, bien évidemment, dirigées contre les deux intrus, apparament rien ne pouvait empêcher ces deux de succomber après avoir subi d'atroces souffrances mais il fallait croire que, ce jour là, le destin semblait s'acharner sur les gens de la vallée noire car deux OTOMES surgirent de nulle part et parèrent les attaques au tout dernier moment. L'une des OTOMES qui venait d'arriver semblait beaucoup plus puissante que l'autre, d'ailleurs Midori en avait entendu parler, c'était Shizuru Viola connue également sous le nom de Gracieuse Améthyste, elle faisait, de plus, partie des cinq pilliers. Midori avait entendu Rad vanter les mérites de sa force exceptionelle car celui ci avait eu l'occasion de se battre contre elle lors de la cérémonie de couronnement de la reine Mashiro. Concernant l'autre OTOME, Midori ne l'avait jamais vue avant, elle ne savait que deux choses d'elles, d'abord que c'était une élève Corail (car elle portait la Robe des élèves de première année de Garderobe) ensuite qu'elle s'appellait Nina (car la vilaine gamine à tête de fourmi venait de prononcer son nom). Comme si ça ne suffisait, une autre personne montra le bout de son nez, Midori n'eut aucun doute sur l'identité de la nouvelle arrivante car tout le monde sur cette terre avait entendu parler de Natsuki Kruger, la principale de Garderobe. Celle ci leur demanda:

"Peuple d'Asward qu'aviez vous en tête en vous infiltrant ici?"

Midori ne répondit pas à sa question, elle bondit dans sa direction avec une vitesse et une précision impressionnante, ratterit à une trentaine de centimetres devant Natsuki et reprit la conversation:

"Garderobe, l'endroit qui s'accaparre la technologie et s'en sert pour déformer le monde. Vous pensez pouvoir nous arrêter?"

"La ferme! Vous n'êtes qu'une bande de sales criminels" Haruka avait repris connaissance, son Master vint à sa rencontre

"Ca va Haruka? T'as fait une sacrée chute tout à l'heure"

"Oui ca va Yukino. Depêche toi de passer le pacte"

"Haruka Armitage, détentrice du Rubis d'Etain, en mon nom révèle ton pouvoir" Yukino embrassa la GEM d'Haruka

"OK cette fois ci c'est la bonne. MATERIALISE!"

Haruka avait, à présent, activé sa Robe, le nombre d'ennemis ne cessait de croitre. Le Chef d'Asward aurait voulu passer à l'action, elle aussi, mais il fallait d'abord se défendre. En effet Haruka avait lancé son arme de toute ses forces contre Midori, elle ne fut pas blessée pour autant. La résidente de la Vallée Noire avait même fait quelque chose qui surprit beaucoup ses ennemies, elle avait bloqué l'arme d'Haruka à mains nues. La cape et le masque, qu'elle portait en plus de ses vêtements habituels, s'étaient désintégrés sous l'effet de l'attaque, Midori, par contre, n'avait pas subi le moindre dégât, elle pouvait dire merci à sa REM sans laquelle elle n'aurait pas été capable d'une telle prouesse. La manieuse de Wakizashis dégaina ses deux épées et sauta en direction d'Haruka, ses sabres prêt à frapper. Il y eut cependant un imprévu, quelqu'un avait tiré un coup de feu, non pour blesser Midori mais pour détacher l'objet accroché à la ceinture de cette dernière. Le tube tomba et fut récupéré au vol par quelqu'un, ce quelqu'un n'était autre que John Smith! Il pilotait une sorte de scooter dépourvu de roues et flottant à quelques centimètres du sol, ce mécréant avait le tube entre ses mains. Il nargua Midori et s'enfuya aussitôt, le Chef d'Asward ordonna aussitôt à ses sbires de le rattraper, ainsi Rad, Lumen, Gal et Dyne se lancèrent à sa poursuite. Natsuki donna le même ordre à Shizuru mais Midori ne lui laissa même pas le temps de bouger et s'interposa avec une vitesse surhumaine.

Elle fit appel à son compagnon de combat, une sorte de portail apparut par lequel sorti le Guardian de Midori, elle s'empressa de monter sur Gakutenou. Haruka se remit de sa surprise, cependant elle avait grandement sous estimé le Guardian en le mettant dans le même panier que les SLAVES dont se servent ces moins que rien de chez Schwartz. Elle avait sauté en direction de Midori et de sa créature et pensait pouvoir faire de la bouillie de Guardian avec une seule attaque mais sa désillusion fut des plus cruelles. Sur ordre psychique de Midori, Gakutenou avait cueilli au passage l'imprudente OTOME en abattant sur elle son impressionnante crête au bout de laquelle se trouvait une épée gigantesque. Haruka retomba violemment sur le sol pour la deuxième fois de la journée, elle n'était pas tombée dans les pommes cette fois mais était néanmoins trop sonnée pour pouvoir continuer le combat. A partir de là Shizuru prit la suite des opérations, elle avait attaqué sans prévenir et avec une telle vitesse que Midori n'eut que le temps de parer. Les deux combattantes croisèrent le fer sans qu'aucune des deux ne prenne l'avantage sur l'autre, le membre des cinq Piliers s'était toutefois libéré de l'étreinte d'acier des deux Wakizashi et elle donna un coup bien placé qui obligea l'Asward à sauter très haut pour l'esquiver. Midori et son ennemi reprirent leur position initiale, ces échanges de coups étaient davantage destinés à jauger la force de l'autre plutôt qu'a tuer. Ayant une opinion plus précise de la force de son adversaire, la détentrice de Gakutenou s'adressa à elle:

"Tu te défends bien. Mais pourquoi combat tu du coté de ceux qui déforment le monde?"

"N'est ce pas évident? Pour pouvoir rester aux cotés de la personne que j'aime le plus"

"Je vois, dans ce cas tu vas accomplir ton amour dans la mort. Gakutenou Tacle!"

Le Guardian fonça aussitôt droit devant lui, Shizuru ne se laissa pas démonter pour autant et eut même l'audace de voler à toute vitesse vers lui et Midori. L'Asward en Chef intima l'ordre mental d'abattre une nouvelle fois sa crête sur son opposante mais la Mai Star sans Master était loin d'être aussi naïve qu'Haruka, bien au contraire, c'était Midori qui venait de se faire avoir. Au tout dernier moment Shizuru transforma son arme en une sorte de longue chaîne qu'elle dirigea en direction de la crête énorme de Gakutenou. L'arme de l'OTOME et l'excroissance faciale du Guardian s'emmêlèrent, Shizuru tira alors sur son arme et, avec une simple torsion du poignet elle dévia Gakutenou de sa trajectoire. Le Guardian fut stoppé net dans sa course, pire encore la REM de Midori venait de se briser ce qui sonnait le glas de son échec. Heureusement pour elle, la défaite ne signifiait pas forcément la mort, elle avait sous estimé la force du troisième Pilier et apprit à ses dépens, ce jour là, que la différence de puissance entre une Mai Star et l'un des cinq Piliers était considérable (la preuve, elle s'était facilement débarrassée d'Haruka mais avait perdu la face contre Shizuru). N'ayant pas d'autres choix elle battit en retraite avec Gakutenou, aucune de ses ennemies ne la poursuivit, leur but étant surement de sauver leur précieuse petite OTOME Corail

Plus tard, lorsque Midori était hors de danger, elle parti à la recherche de ses compagnons. Ceux ci l'attendaient à l'orée du bois, ils lui expliquèrent que cette enflure de John Smith avait pu assurer sa fuite car il était venu avec quelques SLAVES pour les ralentir. Midori retourna auprès des siens avec son équipe de bras cassés, les choses semblaient se dérouler à merveille mais elle avait tout perdu en l'espace de quelques instants. Dès qu'elle le pourrait, elle règlerait ses comptes avec Schwartz et ces maudites OTOMES mais pour l'heure il lui fallait s'équiper d'une nouvelle GEM et recharger les batteries de ses sbires cyborg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: feuille de personnage de Midori   

Revenir en haut Aller en bas
 
feuille de personnage de Midori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» feuille de personnage
» Fiche de personnage, les formulaires
» Modèle de Feuille de Personnage
» Feuille de personnage
» COPS réédité par ORIFLAM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG Mai HIME :: SECTION DES NOUVEAUX ARRIVANTS (HRP) :: Choix du personnage :: ASWARD-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit